Blog - A la une
Tout savoir sur l’équilibre acido-basique - Sur le blogue de Joozia

 

Nous allons voir une notion très importante pour votre santé, celle de l’équilibre acido-basique. Cette notion vise à maintenir l’équilibre entre l’alcalinité et l’acidité de nos cellules. Plus l’organisme est acidifié, plus il est affaibli, malade et vulnérable à toutes sortes de pathologies.

En fait, nos cellules et notre sang ont un pH (potentiel hydrogène) qui est la mesure sur une échelle de 0 à 14, avec une moyenne étant 7 dans l’idéal. Une piscine ayant un ph trop alcalin ou trop acide tournera, c’est-à-dire que l’eau va être décolorée et on ne pourra plus se baigner. Dans notre organisme, c’est pareil : ça ne tourne pas rond lorsque le ph est trop acide. 

Le ph cellulaire devrait être un équilibre approximatif entre 80 % de base et 20 % d’acide. Dans notre monde contemporain, les personnes qui subissent un mode de vie stressé avec un quotidien chargé, une mauvaise alimentation transformée, industrielle, souffriront malheureusement d’acidification chronique, ce qui induira au fil du temps la formation de vcalculs et d’inflammations diverses. 

Notre rôle à nous en tant que naturopathe est d’éviter tout cela et d’accompagner la personne à éliminer les acides, à remonter le ph cellulaire par l’hygiène de vie, par la nutrition et par la gestion des émotions et du stress. 

Le docteur Otto Heinrich Wargurg qui a reçu le prix Nobel de la médecine en 1931 pour sa recherche sur les cellules cancéreuses disait à ce propos “aucune maladie, même le cancer, ne peut survivre à un environnement alcalin”. Donc en éliminant les acides par des drainages et par une bonne hygiène de vie globale, on permet à notre organisme de revenir à l’équilibre général, qu’on appelle homéostasie, à un retour d’une immunité correcte. 

  1. 1 – Les minéraux 

Parlons des minéraux assimilables tels que ceux contenus dans les fruits, les légumes ou le plasma marin. Ils permettent de tamponner ces acides. Côté nutrition, d’une manière générale, les aliments qui contrent l’acidité de l’organisme sont ceux qui sont riches en minéraux comme le calcium, le potassium, le sodium contenus dans les végétaux. Les aliments acidifiants sont riches en soufre, en chlore, en phosphore, comme les protéines animales et les céréales en excès. 

La docteur Catherine Kousmine, médecin russe installée en suisse au siècle dernier, considère l’équilibre acido-basique comme le reflet de notre santé globale. Elle était experte en cancérologie et en nutrition et disait à ce propos que dans notre mode de vie actuel contemporain, nous sommes trop sédentarisés, mal oxygénés, sous-alimentés et carencés en minéraux. 

Il est courant que les problèmes de santé se déclenchent suite à une accumulation d’acide dans l’organisme, toutes les inflammations chroniques telles que l’arthrite, la gastrite, les tendinites et les cystites trouvent leurs causes dans une acidification de l’organisme. Bien sûr, selon la personne, d’autres causes vont se rajouter. 

L’inflammation ponctuelle permet de réparer et s’avère nécessaire, comme par exemple la fièvre ou une plaie qui cicatrise, tandis que l’inflammation chronique doit alerter sur un réglage nécessaire à effectuer dans notre quotidien.

  1. 2 – Nutrition 

Ce qui va acidifier le plus notre organisme, ce sont les aliments que notre organisme ne va pas reconnaître, qui ne sont pas physiologiques comme le sucre raffiné, les produits transformés, l’alcool, le café en excès… A contrario, ceux qui vont aider notre ph à se réguler, ce sont les aliments physiologiques que notre corps va reconnaître comme les légumes, les fruits, les oléagineux et d’autres aliments. Après comme je le dis souvent, on est tous différents, on a tous des morphotypes différents et cela rentre en ligne de compte. Une personne neuro-arthritique, longiligne avec une ossature fine aura plus de mal à métaboliser des acides comme les agrumes par exemple, et ces personnes-là seront plus facilement déminéralisées. Alors qu’une personne avec un tempérament sanguin n’aura pas forcément de soucis avec les agrumes. Côté nutrition, je vous invite à regarder sur internet la liste des aliments acidifiants et alcalins ; elle s’appelle la liste PRAL. 

L’important est de maintenir un équilibre. Quelques abus alimentaires ne sont pas non plus très graves, si on arrive à compenser et à rééquilibrer. Tout est question d’équilibre. Et comme disait Paracelse : « Rien n’est poison, tout est poison. Seule la dose compte. ».

The following two tabs change content below.

Céline Camilleri

Céline est praticienne naturopathe spécialisée en santé intestinale, en nutrition, et troubles nerveux, pour adultes et enfants. Auteure d'un livre sur l'immunité et la naturopathie, et passionnée depuis toujours par le Vivant, elle accompagne avec passion et engagement les personnes désireuses de prendre soin de leur santé au naturel.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité