Blog - A la une
, ,

Mieux comprendre l’épuisement chez les hypersensibles

Mieux comprendre l'épuisement chez les hypersensibles joozia

Pourquoi est-on souvent fatigué quand on est hyper sensible ? Que se passe-t-il physiologiquement et pourquoi le fait d’être hypersensible peut mener parfois au burnout ? 

Quand on est hypersensible, on a un système nerveux qui est beaucoup plus sollicité que celui d’une personne dite “normo-sensible”. En fait, une personne hypersensible va être en permanence, ou du moins très souvent, en suractivité au niveau de son système sympathique. 

Vous savez que le système nerveux est composé de deux parties : il y a le système nerveux sympathique qui est le système d’action, de réaction au stress, et il y a le système parasympathique qui est appelé également “système calme contact”. C’est ce système nerveux qui est en activité quand on est au repos, quand on est calme.

Chez un hypersensible, le système nerveux sympathique est très souvent sollicité. Les sollicitations du quotidien sont pour une personne hypersensible des surstimulations. La suractivation de ce système nerveux va provoquer toute une cascade de réactions au niveau endocrinien, en particulier une sécrétion d’adrénaline, de cortisol par les glandes surrénales et ce sont justement toutes ses cascades de réactions qui vont mener à la fatigue chronique et plus tard à l’épuisement, voire au burnout. 

Que faire lorsqu’on a cette prédisposition à avoir une suractivation de son système nerveux ? 

1) S’accepter et gérer son stress

Il faut accueillir et accepter l’hypersensibilité comme une part de soi. On présente aujourd’hui l’hypersensibilité comme un problème, un fardeau, quelque chose de lourd. Mais ce n’est pas pour autant une fatalité. Il y a des solutions : se connaître, se reconnaître, s’accepter, s’accueillir en tant que personne hypersensible, pour ensuite pouvoir trouver des solutions afin que cette hypersensibilité ne soit plus un problème et n’aboutisse pas à des situations de fatigue chronique, d’épuisement, voire de burnout et de dépression. 

La première chose va être de ralentir ce système nerveux sympathique et d’augmenter l’activité du système nerveux parasympathique. Il faut activer cette partie calme contact et diminuer la suractivité du système nerveux sympathique.

On va pouvoir mettre en place des techniques de gestion du stress qui vous sont propres. Il y en a énormément, donc il faut tester, expérimenter et choisir celles qui vous conviennent le mieux. Cela peut être de la méditation – certains types de méditation ne sont pas adaptés aux hypersensibles, mais vous pouvez tester – de la relaxation, de la respiration. Ou encore de la cohérence cardiaque qui est un excellent moyen de diminuer l’activité du système nerveux sympathique et d’augmenter la prévalence du système nerveux parasympathique. Lorsqu’on fait de la cohérence cardiaque, on sécrète beaucoup moins de cortisol, donc on ralentit les effets du stress sur l’organisme, qui mène très souvent à l’épuisement. 

Avec toutes les techniques de gestion du stress, vous allez pouvoir également vous aider avec des plantes et des produits naturels qui vont vous apaiser, qui vous faire que votre système nerveux soit moins en alerte. 

2) Éviter les excitants 

Le café, le thé, l’alcool et le sucre sursollicitent davantage notre système sympathique. Prenez le cheval de trait. Ce dernier est épuisé, mais on va lui donner des coups de fouet pour qu’il continue à avancer. Alors, oui : il va continuer à avancer, mais à quel prix ? Il ne va pas se régénérer et se reposer. C’est exactement ce qui se passe lorsqu’on prend un café ou un autre excitant : bien sûr qu’on avance, bien sûr qu’on se maintient en éveil, mais leur fonctionnement est de masquer les signes de fatigue. On ne va donc pas se reposer. Quand on est fatigué on se repose, on prend pas un café pour aller plus loin au risque de s’épuiser. 

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée dans l'accompagnement des personnes hypersensibles et Haut Potentiel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.

Derniers articles parNathalie Gaillard (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire