Blog - A la une
,

Les morphotypes, c’est quoi au juste ?

Les morphotypes, c'est quoi au juste _ - Joozia

 

Un sujet très important en naturopathie et pour votre santé : la notion de morphotypologie et de tempérament c’est-à-dire les différences de morphologie.

Nous sommes tous tellement différents et nous avons des morphologies différentes, des ossatures et des ressentis différents. Nous ne réagissons pas de la même façon à tel ou tel aliment et nos forces et nos faiblesses ne seront évidemment pas les mêmes. Nous ne serons donc pas accompagnés de la même façon en naturopathie. 

Hippocrate, qui était le père de la médecine, avait identifié 4 constitutions qui étaient liées à nos 4 fluides corporels, appelés aussi les humeurs. Nous avons donc la lymphe pour le tempérament lymphatique, la bile pour le tempérament bilieux, le sang pour le tempérament sanguin et l’atrabile ou LA bile noire pour le tempérament nerveux. Pierre-Valentin Marchesseau, qui était le père de la naturopathie en France, classait ces morphotypes en deux catégories : les neuro-arthritiques avec les bilieux et les nerveux et les sanguino-pléthoriques avec les tempéraments sanguins et lymphatiques. 

Petite précision : nous ne correspondons pas à un seul morphotype, mais à un mélange de deux en général qui peut également évoluer au fil des années. Je trouve très intéressant de se pencher sur les morphotypes, également pour nos enfants, pour apprendre à mieux les connaître, à connaître leurs forces, leurs faiblesses, leurs besoins physiologiques ou tout simplement leur sensibilité concernant leurs futures études. Par exemple, un tempérament nerveux ne s’épanouira pas de la même façon dans un métier très social où on le voit beaucoup, et a contrario, une personne à tempérament sanguin et pleine de vitalité ne sera pas forcément épanouie en travaillant assise derrière un bureau. D’où l’importance de se connaître. Les directeurs en ressources humaines font d’ailleurs souvent appel, et de plus en plus, à des spécialistes des morphotypes pour recruter leurs candidats. C’est dire l’importance d’évaluer à l’avance les capacités de telle ou telle personne.

En premier, nous avons donc le tempérament lymphatique qui est plutôt dirigé par l’élément eau. Il est en général une personne plutôt lente dans son comportement et dans son toucher. Il a une morphologie plutôt ronde et bien en chair. Il a la peau froide, moite et il n’a pas une grande énergie. Il économise plutôt. Il est rêveur, il est introverti, c’est un grand sensible qui a une forte vie intérieure. Le lymphatique souffre en général de rétention d’eau, de faiblesse hormonale et de faiblesse du système lymphatique. Il faudra donc être vigilant à l’alimentation et à la consommation excessive de céréales, d’amidon ou de sucre qui pourraient encrasser sa lymphe.

En second, nous avons le tempérament bilieux qui lui est plutôt dirigé par l’élément terre. Le bilieux a une très bonne vitalité, c’est un personnage physiquement bien charpenté, au visage plutôt carré. Il a la peau sèche et ferme. Le bilieux est plutôt sportif, avec des muscles puissants et apparents. C’est un meneur. Il est combatif, il est travailleur. Il pourra travailler par exemple dans la police ou dans l’armée. Il aura plutôt un métier de leader car il aime décider et mener des équipes. Il est combatif, soucieux et raisonné. Le bilieux aura plutôt des faiblesses côté hépatique, de son foie et de ses capacités digestives.

Ensuite, nous avons le tempérament sanguin qui lui est dirigé plutôt par l’élément feu. C’est un personnage qui est bien charpenté plutôt trapu avec une large cage thoracique. Si vous connaissez le chef Philippe Etchebest par exemple : c’est un sanguin !  Les personnes avec ce morphotype ont une très bonne vitalité de base. Ce sont des bons vivants qui sont attirés par les excès alimentaires, par la consommation excessive de viande par exemple. Ils sont plutôt extravertis, colériques  pour certains, plutôt impulsifs et très sociables. Leur force sera leur système pulmonaire qui élimine bien les acides, contrairement à un nerveux par exemple. Les faiblesses du sanguin seront la tendance à l’encrassement à cause de ses excès alimentaires et les problèmes cardiovasculaires liés justement à ces mêmes excès.

En quatrième, nous avons le tempérament nerveux qui lui est plutôt gouverné par l’élément air. C’est une personne plutôt longiligne, fine et rétractée. Le  raisonnement et l’analyse mènent leur vie. Le mental passe avant les émotions chez le nerveux et c’est un perpétuel angoissé. Il est discipliné, perfectionniste. Sa force est son système nerveux. Mais comme il le sollicite trop, cela peut tout à fait devenir une faiblesse chez lui. Il n’a pas une grande vitalité de base et il doit donc être vigilant avec l’apport de minéraux assimilables, car sa faiblesse sera la déminéralisation facile et la tendance à l’acidose. D’ailleurs, pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article sur l’équilibre acido-basique.

Dans cet article, il ne s’agit pas de vous deux des solutions pour chaque morphotype, car comme vous le savez : en naturopathie, nous devons nous adapter à la personne, à son terrain et à ses antécédents. Mais, je vous invite vraiment à creuser le sujet des morphotypes avec votre naturopathe ou avec des livres, pour comprendre davantage votre organisme et trouver des solutions. Alors, évidemment : être accompagné en naturopathie est quand même la solution. 

The following two tabs change content below.

Céline Camilleri

Céline est praticienne naturopathe spécialisée en santé intestinale, en nutrition, et troubles nerveux, pour adultes et enfants. Auteure d'un livre sur l'immunité et la naturopathie, et passionnée depuis toujours par le Vivant, elle accompagne avec passion et engagement les personnes désireuses de prendre soin de leur santé au naturel.

Derniers articles parCéline Camilleri (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité