Blog - A la une
Les-différents-types-de-jeûne-joozia_

 

Quels sont les différents types de jeûnes et quel est celui qui vous convient ? Tout d’abord, il faut définir le jeûne : qu’est-ce que le jeûne ? 

Le jeune est l’abstention de nourriture, voire de boisson. Il faut savoir qu’en médecine classique, on accepte un jeune jusqu’à 500 calories par jour, ce qui est déjà beaucoup parce que cela permet même de faire des petits repas. Lorsque je parle de “jeûne”, je vais jusqu’à 250 calories par jour, ce qui permet de faire un jeune modifié. 

Un jeûne thérapeutique va durer au-delà de trois jours, car c’est à partir de trois jours de jeûne que les mécanismes de régénération de l’organisme et la production de corps cétoniques se mettent en place.

Il y a également le jeûne intermittent, qui est très à la mode depuis cinq, six ans. Il y a deux formes de jeûne intermittent, le jeûne intermittent hydrique et le jeûne intermittent sec, celui que je vous conseille de faire si vous voulez avoir des résultats maximums, en peu de temps.

Le jeûne thérapeutique

Alors, le jeûne thérapeutique, qu’est-ce que c’est ? Le jeûne thérapeutique est un jeûne de plusieurs jours, à partir de trois jours. Le minimum à faire est cinq jours pour avoir des résultats en termes de détoxination de l’organisme, de régénération des cellules, des organes qui en ont besoin. Pour avoir un effet important, je vous conseille, si vous n’avez pas de pathologies, de le faire une à deux fois par an, minimum 5 jours et on peut aller jusqu’à 7, 10, 14, 21, 28 jours.

Il faut savoir que le jeûne le plus long de l’histoire, celui qui a été enregistré médicalement en tous les cas, est celui d’Angus Barbieri en 1965. Il a jeûné 382 jours. L’être humain est fait pour jeûner et jeûner longtemps. On estime qu’un individu d’1m70 pour 70 kg pourrait jeûner 40 jours sans soucis. Quelqu’un qui serait plutôt en surpoids, 1m70 pour 90kg par exemple, aurait 90 à 100 jours de réserve. Un jeûne de cinq jours est normalement tenable pour la plupart des personnes s’il est bien préparé et également si la personne se fait accompagner, si elle a des pathologies ou des petits soucis de santé qui font qu’elle se sent plus en confiance avec quelqu’un qui puisse l’accompagner au quotidien.

Le jeûne thérapeutique peut être de plusieurs sortes. Il y a le jeûne thérapeutique qui a été pratiqué depuis la nuit des temps, celui qui est pratiqué par les cliniques de jeûne, qui est pratiqué dans de nombreux centres de jeunes : c’est le jeûne à l’eau ou le jeûne hydrique. On boira que de l’eau durant ce jeune. Ce jeûne est puissant et permet une régénération globale de l’organisme. On peut le conseiller soit aux personnes qui ont une bonne vitalité, soit aux personnes qui ont comme objectif, en plus de détoxiner leurs corps, de perdre du poids durant le jeûne. On perd plus de poids en faisant un jeûne hydrique qu’un jeune modifié où on va ajouter des éléments à ce jeûne.

Le deuxième jeune que vous pourrez faire est le jeûne hydrique mais modifié. On va ajouter de l’eau, des tisanes, des infusions de plantes. Ce sera aussi un jeûne qui peut être considéré comme hybride parce qu’il y a zéro calorie. Jeûne hydrique  =  0 calories ingérées durant le jeûne. Les puristes vont vous dire de ne prendre que de l’eau, et même de l’eau faiblement minéralisée. Les autres personnes vous diront qu’ on peut aussi prendre des infusions de plantes. Attention à ne pas boire beaucoup d’infusions de plantes durant vos jeunes hydriques car les plantes ont une action spécifique. On induit sur l’organisme, sur notre corps ce qu’il doit faire durant le jeûne. C’est pour cela que c’est à vous de choisir si vous prenez que de l’eau ou

des infusions.

Le jeûne modifié, celui qui est pratiqué par beaucoup de personnes, surtout celles qui sont stressées, les personnes qui vivent en ville, ayant un travail très prenant et qui doivent même travailler pendant le jeûne, ce que je ne recommande pas : le jeûne étant un repos vraiment global du corps et de l’esprit. Si c’est votre cas, faites peut-être un jeûne modifié. Vous avez plein de manières de faire le jeûne modifié. Un jeûne très connu est le jeûne Buchinger. Du nom du fondateur des cliniques Buchinger, ce jeûne correspond à du jus de fruits dilué avec de l’eau et des bouillons cuits dilués le soir. Je ne vous conseille absolument pas ce jeûne. Pourquoi ? Parce que les fruits contiennent trop de sucre et ne sont pas faits pour être bus en jus, même dilués. Et enfin, si on apporte quelque chose au corps, on ne va pas apporter un bouillon cuit,  on va plutôt aller chercher des vitamines, des minéraux, quelque chose de vivant qui va vitaliser la personne. Je resterai sur quelque chose de plutôt cru durant le jeûne.

Le jeûne modifié pour moi, cela veut dire : jus de légumes qui vont permettre de refaire votre muqueuse intestinale, qui vont vous permettre, si vous êtes un peu dévitalisé, que vous êtes stressé, que vous êtes peut-être en situation de faiblesse, de tenir le jeûne facilement. Vous faites des jus de légumes : c’est très alcalinisant. Cela vous permet d’apporter beaucoup de vitamines, de refaire votre muqueuse intestinale qui est vraiment le siège de votre immunité, le siège des émotions, etc.

À l’heure actuelle, je conseille à de nombreuses personnes en forme de faire ce jeune modifié, tout simplement parce que nous sommes dans une société où on va très vite, où on n’a pas forcément beaucoup le temps, où on n’est pas forcément tout le temps hyper en forme, on est souvent stressé. Et donc le jeûne induit un stress sur le corps, mais il faut que ce stress soit adapté. Alors : jus de légumes et, éventuellement si vous le faites dans une région où il fait un peu plus froid, que vous êtes de nature frileuse, ou que vous avez un peu froid durant le jeûne, vous pouvez faire un bouillon cru. Le bouillon cru sera composé de légumes que l’on garde crus. On met de l’eau chaude dessus, on laisse un peu infusée pour avoir avec des aromates, pour avoir un bon goût de bouillon. On boit cette eau aromatisée durant son jeûne modifié.

Si vous êtes en pleine forme, si vous avez l’habitude de jeûner ou si vous avez des pathologies, et que vous voulez faire quelque chose de vraiment thérapeutique, ce sera le jeûne à l’eau. Si vous êtes dévitalisé, fatigué, stressé, si vous avez peut-être peu de temps pour jeûner et si vous devez travailler en même temps, vous pouvez faire un jeûne avec des jus de légumes. Attention :  le jeûne thérapeutique a de nombreux bienfaits. Il permet de régénérer globalement son corps et son esprit. Mais, si vous êtes fatigué ou épuisé, faites une période de revitalisation de 21 jours ou parfois de deux à trois mois de revitalisation avant de pouvoir se lancer dans un jeûne thérapeutique.

Le jeûne intermittent 

Le jeûne intermittent consiste à manger, arrêter de manger, reprendre à manger, etc. Il y a plein de façons de faire différentes. Il y a le 5:2 ; celui où on mange 5 jours, on est en réduction calorique deux jours. Vous avez le 6:1 (manger 6 jours, réduction calorique 1 journée). On a aussi tous les jeunes où on vous dit de jeûner 16h, 18h, 20h… Plein de noms qui arrivent sur le marché, des mots marketing trouvés par des coachs de fitness ou des médecins en nutrition qui vont utiliser quelque chose qui paraît nouveau… Mais l’idée est toujours la même :  des périodes où on mange, des périodes de restrictions. Je vous conseille de rester sur un jeûne intermittent de 16h heures, celui qui est le plus communément pratiqué ; généralement, on saute un repas. Si vous êtes en surpoids et que vous voulez perdre du poids plus rapidement, cela peut vous aider de passer à un repas par jour et une petite collation avec un fruit, en plus d’un repas principal. 

Sinon, vous restez sur un jeûne de 16h, et vous avez deux façons de le faire : 

  • le jeûne hydrique, où les boissons sont autorisées. D’ailleurs, de nombreux coachs autodidactes vont vous dire « on peut prendre du café, on peut prendre du thé », vous avez plein de choses qui circulent sur internet. Je vous invite à faire vraiment attention lors de votre jeûne intermittent, surtout qu’on est à jeun. On évite les excitants, les astringents de la muqueuse intestinale, ce qui va vraiment stimuler artificiellement le système nerveux central. Alors our moi, jeûne intermittent hydrique =  pas de café, pas de thé avec de la théine, juste de l’eau. De l’eau de coco éventuellement, un jus de légumes… Mais sachez que ce genre de jus de légumes apporte des calories durant le jeûne intermittent, je vous invite donc à le prendre en rupture de jeûne et pas pendant le jeûne. Il vous faut juste de l’eau, des infusions et un peu d’eau de coco si vous vous sentez un peu faible à un moment. Cela suffit largement.
  • le jeûne intermittent sec. C’est vraiment mon chouchou. Pourquoi ? Parce qu’en jeûne intermittent sec, on va permettre à l’organisme d’aller puiser plus vite dans les graisses, dans les toxines, de les transformer et on va avoir une régénération plus rapide du corps. C’est un jeûne qui est plus puissant, c’est pour cela que je ne vous conseille pas forcément de faire un jeûne sec de 3 jours ou 5 jours si vous n’avez jamais jeûné.  Un jeûne intermittent sec sur une période de 16 heures est normalement tenable par la plupart des personnes et vous aurez des résultats rapidement. Même si vous ne pouvez pas faire un jeûne de plusieurs jours, le jeûne intermittent sec va vous aider à améliorer votre santé et des pathologies éventuelles que vous pourriez avoir. Pendant ce jeûne intermittent sec, vous ne buvez pas, vous ne mangez pas et attention lors de la rupture du jeûne, on pense à bien s’hydrater. Cela peut être bien sûr avec un peu d’eau, mais surtout l’hydratation de notre organisme vient de la consommation de légumes et fruits crus que vous pouvez prendre sous forme de jus de légumes ou consommation de crudités, salades, salade de fruits, et eau de coco également en rupture de jeûne. On évite de prendre des choses transformées, sucrées, industrielles. On évite également de prendre des céréales avec ou sans gluten. On reste sur quelque chose de très basique quand on fait son jour de jeûne intermittent sec ou plusieurs jours de jeûne intermittent sec. L’idéal étant de le faire sur trois à dix jours pour avoir vraiment des résultats en termes de détox qui vont fonctionner. Sachez que tout est adaptable, à vous d’essayer de faire ce type de jeûne, un autre type de jeûne et de voir vraiment ce qui vous convient, parce qu’on peut avoir des théories mais la pratique est tout à fait différente. 

Il faut savoir que le jeûne sec est un jeûne qui est prôné notamment en Russie. Pourquoi ? Beaucoup de docteurs russes vont vous dire que le corps humain est en mode “tout ou rien” et que même les virus et les bactéries vont se nourrir d’eau. Si vous coupez l’eau, tout ce qui va être hydrique à votre corps durant le jeûne, vous allez aussi amener la mort des bactéries, des virus. Les docteurs russes vont vous dire que n’importe quelles personnes qui vont jeûner dix jours (jeûne sec sans eau ni nourriture) vont guérir de toutes les pathologies. 

Je n’insiste pas dessus, parce que ce sont des théories. Ces docteurs ont des cliniques où ils préparent pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois les patients. Ils ont beaucoup d’infrastructures pour suivre les personnes durant leur jeûne sec. Ils peuvent donc souvent avoir des résultats et ces médecins prennent des personnes qui sont en stade vraiment de début de pathologies, et non des personnes qui sont en stade terminal. Le jeûne doit être adapté à la vitalité de l’individu. Si vous êtes plutôt faible, si vous avez peu d’énergie, si vous avez une pathologie importante, allez-y doucement. 

Justine Lamboley

The following two tabs change content below.

Joannie

Joannie carbure au kombucha, au yoga et… aux câlins de ses chats! Curieuse de nature, elle tend vers un art de vivre plus éthique et sain. Amoureuse du vivant et militante en faveur du bien-être animal, elle a adopté un mode de vie végane il y a quelque temps. Rédactrice et stratège Web, elle a l’œil pour dénicher les plus récentes tendances et vous les présenter.

Latest posts by Joannie (see all)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité