Blog - A la une
, ,

Les dangers du sucre et des alternatives plus saines

Les dangers du sucre et des alternatives plus saines - Joozia

 

 

Un sujet important qui me tient à cœur depuis de nombreuses années pour la santé de nos enfants et de nos adolescents : les dangers du sucre et les alternatives plus saines. 

Il est difficile de nos jours de ne pas donner de produits sucrés à nos enfants avec toutes les tentations extérieures et le pouvoir du marketing industriel. Néanmoins, il est primordial de connaître les dangers de ces produits. Une statistique d’il y a une dizaine d’années m’a marquée : saviez-vous qu’un enfant de 7 ans de nos jours a mangé à son âge la même quantité de sucre que son grand-parent a mangé durant toute sa vie ? Cela fait peur…

Revenons à la définition du sucre : il est produit essentiellement par la canne à sucre et il est défini comme une substance de saveur douce. Le terme sucre inclut le glucose, le saccharose, le dextrose, le fructose… Tous les termes finissant par “ose”. L’organisation mondiale de la santé, l’OMS, recommande que les enfants de 2 à 17 ans consomment au maximum 25 grammes de sucre par jour. Mais à quoi correspond 25 g de sucre par jour ? En gros, ça correspond à 6 cuillères à café de sucre, 2 cuillères à soupe de la célèbre pâte à tartiner au chocolat ou encore 2 cuillères à soupe de miel. Autre exemple : ça correspond aussi aux deux tiers d’une canette de boisson gazeuse. Ajoutez à cela les jus industriels, les céréales sucrées du matin, les biscuits de supermarchés du goûter, le ketchup, les plats préparés et vous comprenez pourquoi nos enfants dépassent largement la quantité de sucre recommandée pour leur santé. 

Alors, pourquoi est-ce aussi préoccupant ? Parce qu’aujourd’hui, les études montrent un lien clair et depuis de nombreuses années entre une trop grande consommation de sucre et plusieurs troubles comme l’asthme, la diminution du volume du cerveau, le déclin des fonctions cognitives et de la mémoire, l’obésité infantile, le diabète précoce, les caries dentaires, l’altération de l’humeur et l’hyperactivité bien entendu. Le sucre réduit également la capacité des globules blancs à défendre l’organisme contre des bactéries et des virus. Il perturbe également le fonctionnement correct de la flore intestinale. Il acidifie la sérotonine et l’adrénaline. Le sucre blanc provoque aussi des hypoglycémies chez l’enfant et des perturbations émotionnelles. Les enfants et les adolescents souffrent de plus en plus malheureusement de la maladie du foie gras, que l’on nomme aussi NASH, à cause de la consommation excessive de sucre et notamment des excès de soda quotidien. 

Alors, on sait que le sucre est très addictif et malgré toutes nos meilleures intentions comme parents pour éviter le sucre, il se retrouve partout dans les produits préparés. Lors de mes séances, j’accompagne également des enfants et les parents me demandent souvent les recommandations que je pourrais leur donner pour les plus jeunes, pour les bébés ou pour les enfants jusqu’à deux ans. Et je le dis souvent, ma recommandation est très simple : 0 sucre de 0 à 2 ans, sauf le fructose qui est le sucre des fruits. Entre la naissance d’un bébé et 2 ans voire 3 ans, il est absolument inutile d’inclure le sucre dans leur alimentation, les bonbons, les boissons sucrées, les gâteaux industriels… Leur organisme est en pleine croissance et la flore intestinale, leur microbiote se construit et nous devons vraiment éviter de les habituer au sucre quand ils sont tout petits. Les études montrent que 75 % des enfants plus âgés de 4 à 12 ans dépassent largement déjà la dose quotidienne recommandée et sachez que l’addiction au sucre blanc est considérée, selon certaines études, comme l’équivalent d’une addiction à l’héroïne. 

Heureusement, nous avons d’autres alternatives et pas mal de recettes à base de sucre naturel, comme les recettes à base de dattes, d’oléagineux, de noisettes, d’amande et de poudre de cacao cru biologique. Nous pouvons également leur proposer quotidiennement des fruits frais délicieux comme des fraises, des pêches, des bananes, des compotes biologiques non sucrées. Vous pouvez également leur préparer des jus frais à l’extracteur de jus qui gardera toutes les vitamines avec des pommes, des carottes, du concombre… Vous pouvez également leur préparer des smoothies avec une boisson végétale non sucrée, avec des dattes, des légumes et des fruits. Il est également très facile de concocter des glaces ou des sorbets maison avec des fruits frais congelés et un peu de miel par exemple. Je vous invite vraiment à regarder des recettes maison sur internet pour réaliser par exemple un sorbet à la fraise très facile, sans avoir forcément de matériel spécifique. Vous pouvez également préparer des petites boules d’énergie, qu’on appelle également energy balls, avec des dattes, des noix de cajou trempées pour les ramollir, du cacao biologique. On les mixe, on les réserve au réfrigérateur et ensuite on les roule dans la main avec de la poudre de noix de coco ou de la poudre d’amande selon ses goûts. C’est un véritable régal et la datte, en plus de son goût naturellement sucré, nous apporte bon nombre de vitamines, d’oligo-éléments et notamment du fer qui est important pour la croissance de nos enfants et de nos adolescents. Vous pouvez alterner aussi avec des amandes et du cacao pour les boules d’énergie. Vous pouvez leur préparer des cakes maison pas trop sucrés, à la banane avec par exemple du sucre de coco ou du rap à duras qui est du sucre complet dont l’index glycémique sera plus bas. Et je suis sûre que ces recettes plairont à vos enfants.

J’aimerais préciser aussi qu’il est important de ne pas être trop extrême malgré les dangers du sucre et de ne pas priver vos enfants de TOUS les sucres… Une glace en bord de mer de temps en temps ne va pas les rendre malades, ni un gâteau d’anniversaire chez des amis. Vous l’aurez bien compris : ce qui est dangereux de nos jours, c’est l’excès de sucre quotidien.

The following two tabs change content below.

Céline Camilleri

Céline est praticienne naturopathe spécialisée en santé intestinale, en nutrition, et troubles nerveux, pour adultes et enfants. Auteure d'un livre sur l'immunité et la naturopathie, et passionnée depuis toujours par le Vivant, elle accompagne avec passion et engagement les personnes désireuses de prendre soin de leur santé au naturel.
0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité