Blog - A la une
, ,

Le petit déjeuner est-il indispensable pour nos enfants et nos adolescents ?

Le petit déjeuner est-il indispensable pour nos enfants et nos adolescents _ joozia

 

 

Je voudrais aborder le sujet complexe du petit déjeuner et plus particulièrement pour nos enfants et nos adolescents. Notre culture en France nous a habitués à manger des produits sucrés dès le matin au réveil, comme les pains au chocolat, les croissants, la confiture, les céréales industrielles pour enfants avec un peu de lait, etc. et ce, dès le plus jeune âge.  

Lorsqu’on part en voyage, on se rend compte quand on voit les petits déjeuners dans les hôtels par exemple que les petits déjeuners continentaux sont la plupart du temps très variés avec beaucoup d’aliments plutôt salés et protéinés. 

Cette culture du petit déjeuner sucré vient aussi du fait qu’on pense donner de l’énergie à nos enfants pour commencer leur journée chargée et on souhaite leur faire plaisir. Mais, on ne leur rend pas service avec ce petit déjeuner sucré, car l’apport de sucre raffiné et transformé comme le sucre des céréales pour enfants, les brioches ou la célèbre pâte à tartiner au chocolat vont provoquer un pic de glycémie. La glycémie va redescendre aussi rapidement qu’elle est montée ce qui va causer dans la matinée selon les enfants des excitations, des troubles de leur comportement, une baisse d’attention, mais aussi de l’hypoglycémie comme un coup de pompe. Il était d’ailleurs question il y a quelque temps dans nos sphères ministérielles et gouvernementales de classer les céréales pour enfants comme friandises au même titre que les bonbons et les biscuits, de les mettre dans les mêmes rayons au supermarché tant le taux de sucre est élevé dans les céréales.

On peut donner à nos enfants un petit déjeuner sucré avec un indice glycémique plus bas comme des fruits entiers, un muesli maison à base de flocons d’avoine avec du chocolat noir ou des amandes. On peut aussi leur donner des pancakes à base de bananes et flocons d’avoine, de nombreuses recettes sont disponibles sur internet… Le matin, notre organisme a besoin de glucides certes, mais il a surtout besoin de protéines de qualité et d’acides gras. 

Parlons de la dopamine qui est un neurotransmetteur, c’est-à-dire un messager chimique dans notre organisme. La dopamine nous aide à la motivation et à la vigilance, entre autres, elle est donc nécessaire dès le matin. Elle est synthétisée à partir d’un acide aminé qui est la tyrosine. Cette dernière fait partie des acides aminés que l’on retrouve dans les protéines, comme l’œuf par exemple. Un œuf à la coque ou un œuf au plat est une excellente alternative pour nos enfants, pour aider la dopamine à être sécrétée. 

Ce que j’appelle bon gras, ce sont entre autres les oméga-3 contenus dans l’avocat ou dans les oléagineux comme les amandes, les noisettes… Un petit déjeuner équilibré pour nos enfants et nos adolescents serait par exemple un œuf à la coque ou au plat, un morceau de pain biologique de préférence aux céréales avec un avocat, un fruit entier, une infusion de plantes, un jus de légumes maison ou tout simplement un verre d’eau.

On évite bien sûr les jus de fruits industriels qui sont composés de sucre et d’eau donc vides de nutriments. On peut aussi opter pour une tartine avec une purée d’amande ou une purée de noisettes, ça apporte des acides gras pour la satiété et permet de tenir jusqu’à l’heure du repas. Si vos enfants n’ont pas faim le matin, ne les forcez pas et donnez-leur un fruit pour 10 heures par exemple, une banane pour la récréation ou une pomme.

Je sais qu’il y a beaucoup de débats en naturopathie sur le fructose, le sucre du fruit, mais je rappelle que les fruits ne nécessitent pas énormément d’efforts pour notre digestion et peu de sécrétion d’insuline par le pancréas. De plus, les fruits ont un indice glycémique de 19/100 et ne provoquent donc pas de pic glycémique flagrant dans le sang. Si votre enfant n’a vraiment jamais fait le matin, il a du mal à se concentrer en classe, là c’est autre chose. Il sera peut-être nécessaire d’aller plus loin et de creuser avec un bilan sanguin et urinaire par exemple pour voir l’état des neurotransmetteurs, mais c’est un autre sujet qui doit être accompagné de plus près avec un naturopathe. 

En conclusion, en ce qui concerne le petit déjeuner, on oublie les céréales industrielles et des jus de fruits industriels pour toutes les raisons que je viens de vous citer. On privilégiera les protéines assimilables de bonne qualité comme l’œuf à la coque ou au plat, des oméga 3 avec un pudding de graines de chia aussi par exemple. Si votre enfant n’aime pas du tout manger salé le matin, concoctez-lui un muesli maison avec des flocons d’avoine, du quinoa soufflé par exemple et des petits morceaux de chocolat noir, ça passe bien en général avec une boisson végétale. 

Céline Camilleri

The following two tabs change content below.

Céline Camilleri

Céline est praticienne naturopathe spécialisée en santé intestinale, en nutrition, et troubles nerveux, pour adultes et enfants. Auteure d'un livre sur l'immunité et la naturopathie, et passionnée depuis toujours par le Vivant, elle accompagne avec passion et engagement les personnes désireuses de prendre soin de leur santé au naturel.

Derniers articles parCéline Camilleri (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire