Blog - A la une
, ,

La santé de nos enfants et ados : les perturbateurs

La santé de nos enfants et ados - Les perturbateurs - joozia

 

 

Bonjour à toutes et à tous ! Je suis Céline Camilleri, naturopathe et partenaire officielle de Joozia. Aujourd’hui, je voudrais aborder avec vous les perturbateurs sur la santé de nos enfants et de nos adolescents.

Une étude montre que 287 produits toxiques ont été retrouvés dans des cordons ombilicaux. Il faut absolument être vigilant avec les perturbateurs qui nous entourent.

Le sucre 

Pour commencer, je voudrais vous parler du sucre, le sucre blanc, le sucre raffiné qui provoque en fait un pic de glycémie dans le sang et peut rendre nos enfants et nos adolescents agités, perturbés, voire fatigués, léthargiques et incapables de se concentrer.

On sait aujourd’hui que les enfants qui déjeunent avec beaucoup de produits sucrés comme des céréales industrielles ont une baisse d’attention dans la matinée. Émotionnellement, on peut retrouver un effet de montagnes russes pour le système nerveux qui est altéré par le sucre blanc, le sucre raffiné, les biscuits, les bonbons et les jus de fruits industriels. Heureusement il existe beaucoup d’alternatives pour leur faire plaisir, des pâtisseries maison, des dattes, et des fruits bien entendu.

Les  produits laitiers industriels

Deuxième élément qui peut perturber l’humeur de nos enfants et leur santé sur du long terme : les produits laitiers industriels.

La caséine, protéine du lait de vache, peut causer des intolérances chez les enfants, passé la barrière hématoencéphalique qui se trouve dans le cerveau et créer des problèmes d’hyperactivité, voire des troubles du spectre autistique. Cela ne concerne pas tous les enfants et tous les adolescents, mais s’il y a déjà une intolérance à la caséine, au lait de vache, il faut vraiment éviter sur du long terme les produits laitiers industriels. Il y a des alternatives comme les boissons végétales à base de noisettes, de coco, d’amande, d’avoine, de riz. Il y en a pour tous les goûts !

Les additifs alimentaires

Il faut être vigilant sur les étiquettes de la composition des aliments. Tout ce que vous verrez dans les paquets avec un E suivi d’un numéro derrière sont des additifs dangereux à long et moyen terme. Ils créent des perturbations dans le métabolisme de nos enfants et de nos adolescents, et jouent sur leur humeur.

Tout ce qui est industriel, raffiné, les pâtisseries, les biscuits et les bonbons sont souvent fabriqués à base de colorants et d’additifs nocifs.

 Les produits cosmétiques pour enfants 

De nombreux perturbateurs se cachent aussi dans les produits cosmétiques pour nos enfants : dans les crèmes, les produits lavants, les shampoings ; dans leurs toilettes, leur douche et leur bain. Les perturbateurs endocriniens affectent à moyen et long terme le système hormonal de nos enfants ce qui peut causer des pubertés précoces, ainsi que des kystes ovariens et des cancers. On peut éviter ce genre de problème en se tournant vers des produits sans ces additifs aujourd’hui et s’y pencher plus sérieusement pour éviter l’accumulation dans le corps de nos enfants et de nos adolescents.

Je rappelle que les enfants n’ont pas assez d’enzymes ; leur métabolisme ne leur permet pas quand ils sont petits d’éliminer tous ces toxiques. C’est pour ça qu’il faut être vigilant afin d’éviter d’en rajouter dans leur vie quotidienne. Pour éviter d’acheter des produits toxiques pour leur santé, on peut faire nous-mêmes des produits à base de savon de Marseille, de savon d’Alep, ainsi que du liniment pour nettoyer le bébé quand il est tout petit. Vous trouverez sur internet toutes sortes de recettes maison avec des produits bruts. 

Un triste bilan, comment y remédier ?

Une étude a montré qu’un enfant de 7 ans aujourd’hui, en 2021, a mangé la dose en sucre de son grand-parent à l’époque en une vie, ce qui est assez catastrophique. Le sucre joue malheureusement sur la santé de nos enfants, sur leur humeur et leur état émotionnel.

Les additifs alimentaires, les conservateurs et les perturbateurs endocriniens se retrouvent aussi dans le plastique. Il faut faire attention à ne pas le chauffer et en utiliser le moins possible. Il faut privilégier le verre et l’inox qui n’ont pas de particules dangereuses pour la santé de nos enfants et de nos adolescents. 

Consommer les produits laitiers industriels avec grande modération, je rappelle que la caséine peut être nocive pour les enfants. Les produits lavants pour le corps et ménagers doivent être remplacés par des produits bruts tels que le savon noir ou le savon de Marseille.

J’espère que ce sujet vous a plu, je vous invite à nous retrouver sur le forum physioplantes.com/forum si vous avez des questions. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre avec mes collègues naturopathes partenaires de Joozia. Je vous dis à bientôt pour un nouveau sujet !

Céline Camilleri, naturopathe

The following two tabs change content below.

Céline Camilleri

Céline est praticienne naturopathe spécialisée en santé intestinale, en nutrition, et troubles nerveux, pour adultes et enfants. Auteure d'un livre sur l'immunité et la naturopathie, et passionnée depuis toujours par le Vivant, elle accompagne avec passion et engagement les personnes désireuses de prendre soin de leur santé au naturel.

Derniers articles parCéline Camilleri (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire