Blog - A la une
Journal de bord d'une naturopathe pour un hiver en pleine forme-Regenerescence

Être en santé, à la lumière de la naturopathie, ne se résume pas à ce que l’on met dans son assiette. C’est une approche globale qui comprend les différents aspects d’une hygiène de vie globale : alimentation, environnement, rythme de vie, gestion du mental et des émotions, élimination des toxines, repos… et la liste est loin d’être exhaustive.

Afin de peut-être vous inspirer des changements dans votre propre manière de prendre soin de vous et vous aider à rester en pleine forme durant cette période pré-hivernale, j’ai choisi de vous partager mes petites routines quotidiennes santé et bien-être.

Je ne vous cache pas que parfois certaines d’entre-elles passent à la trappe (manque de temps, flemme… eh oui nous sommes humains après tout!). Mais ce qui est important à mon sens est de trouver le juste équilibre entre un cadre que l’on sait comme étant bénéfique pour nous, et la capacité de lâcher-prise si à un moment où un autre nous n’avons pas la possibilité, le temps ou même l’envie de nous y tenir.

Faire de ces routines des injonctions qui vont engendrer de la pression, du stress (“il faut que”, “je dois”) serait totalement contre-productif. Je préfère de loin me dire “je choisis de” et me laisser la possibilité de faire les choses différemment si je sens que c’est bon pour moi à cet instant.

Après cette petite parenthèse, passons au concret.

Réveil à 6h15. Je ne suis pas spécialement une adepte du célèbre Miracle Morning que je trouve trop structuré et « enfermant » pour ma part, mais en bonne hypersensible, j’aime me lever avant tout le monde pour profiter du calme de la maisonnée…

Après avoir évoqué quelques pensées de gratitude pour cette nouvelle journée qui commence, et avec le sourire (très important), j’effectue un brossage de la langue ou le oil-pulling avec de l’huile de coco crue et énergisée en alternance selon le temps dont je dispose.

Ensuite je passe au brossage à sec de la peau, et là c’est incontournable pour moi depuis maintenant 6 ans. En plus de favoriser l’élimination des toxines et des peaux mortes, je trouve cette pratique très dynamisante. Je ne peux pas commencer ma journée sans. Je réserve le brossage à sec du visage plutôt le soir pour un effet nettoyant.

Ensuite place à la douche. Froide ou écossaise (alternance chaud/froid) selon mes capacités du moment. Cette pratique rentre sous le coup de la loi de l’Hormèse ou loi du renforcement qui vise à créer volontairement des inconforts, toujours dans la limite des capacités adaptatives de l’organisme, afin de le renforcer. C’est une loi du vivant incontournable que l’on peut pratiquer de nombreuses manières: par le jeûne, la respiration (Wim Hof, Buteyko..), le HIIT ou Entrainement fractionné de haute intensité…

Je réserve ensuite un bon quart d’heure à ma pratique quotidienne du yoga, suivie d’une méditation et de cinq minutes de cohérence cardiaque que je renouvellerai deux autres fois dans la journée.

A 7h je prends mon ampoule de spiruline Spirulysat (je fais une cure de 20 jours par mois en moyenne). La phycocyanine crue du Spirulysat est très nourrissante et vitalisante, et en plus elle ne possède aucun goût, ce qui est un atout majeur pour les personnes qui ont du mal à apprécier le goût iodé de la spiruline.

Je prends ensuite mon Plasma de Quinton, que je bois tout au long de la journée sous forme de cure.

Ensuite place au petit déjeuner. Il est généralement composé de pollen frais de ciste, pour sa richesse en micro-nutriments et ses bienfaits sur le microbiote intestinal et le système immunitaire, de graines de chia, pour leur richesse en fer et en oméga 3 et 6, de myrtilles surgelées pour leur teneur en anti-oxydants et leur faible index glycémique, le tout arrosé de lait végétal maison. J’ajoute aussi deux du Brésil pour l’apport en sélénium.

En ce moment je ne pratique pas le jeûne intermittent. Ça ne me convient pas. Comme je le disais plus haut il est important de s’écouter et de lâcher le mental qui nous pousserait parfois à faire des choix alimentaires ou adopter des rythmes de vie qui ne nous conviennent pas.

J’ai la chance de travailler à la maison donc dans la matinée je me fais un bon jus de légumes à l’extracteur. J’utilise selon les jours mon chouchou le Angel 5500 ou le petit dernier de la boutique que j’aime beaucoup, l’extracteur de jus vertical Steba E400.

Vers 13h, le déjeuner est essentiellement cru avec des fruits frais, des graines germées, une grande salade composée ou des rouleaux réalisés avec des algues nori. Quand je manque de temps je me fais un smoothie dans lequel je peux mettre selon les jours une banane, une bonne poignée de verdures (roquette, épinards), du jus d’herbe d’orge bio déshydraté ou de la chlorelle en poudre..

En début d’après-midi, je m’autorise systématiquement une petite sieste de 20 à 30 minutes. C’est une pratique qui m’est devenue incontournable tant je la trouve extrêmement régénérante et bienfaisante.

Tout comme le contact quotidien avec la nature. Habitant au bord de la mer j’ai la chance de pouvoir m’y ressourcer tous les jours. Mais même quand je vivais en ville je mettais un point d’honneur à m’offrir au moins cinq minutes de verdure par jour: dans un parc, un espace vert ou simplement toucher, enlacer un arbre. Nous n’avons pas idée à quel point la nature peut nous offrir, en quelques instants, la plus belle manière de nous ressourcer, nous revitaliser et également éliminer le stress que nous emmagasinons au quotidien.

L’en-cas de l’après-midi si besoin est souvent composé de fruits frais, d’abricots secs, d’amandes ou de graines de souchet.

Le soir, le repas est pris le plus tôt possible: 19h maximum et ce afin d’assurer assurer une bonne digestion. En cette saison c’est souvent un repas chaud: une soupe crue ou cuite, des légumes vapeur, des galettes de sarrasin maison ou des œufs, parfois un peu de fromage de brebis ou de chèvre au lait cru…

L’heure du coucher dépasse rarement 22h. C’est l’horaire auquel l’organisme entre en phase de régénération et de détox. Pour faciliter le sommeil: pas d’écrans après 21h, de la méditation, des exercices de respiration, un bon livre, du CBD pour le côté apaisant… N’oublions pas que la journée commence au moment où nous allons nous coucher selon une formule empruntée de David Tan, dans le sens où c’est précisément la qualité de notre sommeil qui va conditionner notre niveau d’énergie le lendemain.

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée dans l'accompagnement des personnes hypersensibles et Haut Potentiel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.

Derniers articles parNathalie Gaillard (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire