Blog - A la une
Dossier spécial Hyper-perméabilité intestinale - Sur Joozia

Mise en lumière par le célèbre Dr Jean Seignalet, auteur de L’Alimentation ou la troisième médecine, l’hyper-perméabilité intestinale, appelée également Leaky Gut Syndrome ou porosité intestinale, est à la source de nombreux troubles physiques et même psychiques.

Mais tout d’abord, pour bien comprendre ce qui se joue dans nos intestins, un peu d’anatomie…

Notre intestin est composé de deux parties, l’intestin grêle et le côlon qui permettent de digérer les aliments que nous mangeons, d’assimiler les nutriments et d’éliminer les déchets et autres résidus toxiques.

Grâce aux microvillosités qui tapissent sa paroi, l’intestin grêle assure une perméabilité sélective: elle permet aux nutriments digérés de passer dans le sang pour aller nourrir nos cellules, et fait barrière aux éléments toxiques afin qu’ils continuent leur parcours dans le côlon et soient éliminés dans les selles.

La muqueuse de l’intestin sécrète un mucus qui contient notre microbiote intestinal. Celui-ci est composé de 100.000 milliards de bactéries indispensables à notre santé physique et psychique.

La muqueuse de l’intestin constitue donc une véritable barrière physique, mais aussi immunitaire puisque 70% du système immunitaire se loge dans l’intestin.

Qu’appelle-t-on hyper-perméabilité intestinale ?

L’hyper-perméabilité est une altération de la muqueuse de l’intestin grêle.

Cela ne se produit pas sans raison ni du jour au lendemain bien évidemment.

La première étape qui mène à cette porosité intestinale, c’est le déséquilibre de notre microbiote.

Sous l’effet d’une alimentation non physiologique, composée d’aliments transformés, de gluten, de produits laitiers, de sucre, d’alcool, mais également sous l’effet du stress chronique, beaucoup plus acidifiant qu’une mauvaise alimentation à cause des cytokines inflammatoires qu’il produit, et de la prise excessive de médicaments tels que la pilule contraceptive, les anti-inflammatoires et les antibiotiques, le microbiote intestinal s’altère, les bactéries pathogènes prennent le pas sur les bonnes bactéries : c’est la dysbiose intestinale, qui peut ensuite devenir le berceau d’une candidose.

Le mucus qui tapisse la paroi intestinale s’amoindrit ce qui prive la muqueuse intestinale de sa protection naturelle. Ainsi, elle se fragilise, les jonctions serrées de l’intestin s’écartent. C’est précisément ce que l’on nomme l’hyper-perméabilité intestinale.

Ainsi, au lieu de jouer son rôle sélectif, l’intestin laisse passer dans la circulation sanguine de plus grosses molécules : des bactéries, des fragments d’aliments non digérés, tels que le gluten et la caséine du lait, mais également des résidus toxiques tels que les perturbateurs endocriniens.

S’en suit alors une réaction en cascade de notre système immunitaire. Certaines de ces molécules indésirables ayant une structure similaire à celle de nos cellules, notre système immunitaire fabrique des anticorps spécifiques, qui vont non seulement attaquer ces molécules indésirables antigéniques mais également de ce fait, nos propres cellules.

Cela provoque des symptômes tels que :

  • intestin irritable
  • asthme, sinusites à répétition
  • acné inflammatoire, eczéma
  • dépression, anxiété, troubles cognitifs
  • fatigue chronique
  • prise de poids
  • malabsorption des micronutriments (minéraux, vitamines, oligo-éléments…)
  • engorgement du foie
  • intolérances alimentaires
  • baisse de l’immunité

et des maladies auto-immunes :

  • la maladie d’Hashimoto
  • la sclérose en plaques
  • la maladie de Crohn ou maladie cœliaque
  • le diabète de type 1
  • la polyarthrite rhumatoïde
  • le vitiligo
  • le psoriasis

Attention, qu’il y ait dysbiose ou même candidose, l’hyper-perméabilité intestinale est toujours à traiter en priorité. On s’occupera du réensemencement de l’intestin avec des probiotiques par la suite.

Comment réparer et régénérer la muqueuse intestinale ?

Tout d’abord, on adopte une alimentation hypotoxique et anti-inflammatoire basée sur les fruits, les légumes, les algues, les graines germés, les bonnes graisses tels que les oléagineux, les graines, la coco, le jaune d’oeuf cru et surtout on évite le gluten, les produits laitiers, le sucre raffiné, les graisses saturés, la viande.

Attention, si vous souffrez d’inflammation intestinale, par exemple si vous avez des ballonnements après manger, évitez les fibres insolubles (légumes crus) et réintroduisez-les petit à petit au fur et à mesure que votre intestin se répare et votre microbiote se rééquilibre. Misez plutôt sur les fruits bien mûrs, les légumes cuits, en petite quantité, les jus de légumes qui contiennent des fibres solubles prébiotiques: elles nourrissent les bonnes bactéries de l’intestin.

On peut soutenir la réparation de l’intestin avec des compléments alimentaires tels que la L-glutamine, sans oublier de gérer son stress et d’améliorer sa qualité de vie avec un repos suffisant entre-autres.

Et les probiotiques dans tout ça?

Très vite vous pourrez réensemencer votre microbiote avec des probiotiques qui contiennent des souches qui participent à la réparation de votre intestin, telles que les Lactobacillus rhamnosus et Lactobacillus acidophillus.

Le complément en probiotiques le plus indiqué actuellement sur le marché en cas d’hyper-perméabilité intestinale est le Profidus +. Il contient 39 milliards d’unités de probiotiques, dont 26 milliards spécifiques pour la réparation de l’intestin.

De plus, il a été formulé avec la technologie unique de double encapsulation Duactive qui lui assure un acheminement jusque dans l’intestin, sans risque de dégradation au passage de l’estomac et du duodénum.

Découvrez-le ici

probiotique_prebiotique_duactive_PROFIDUS_regenerescence_01-2

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi on dit que tout part de l’intestin ? ;-)

 

The following two tabs change content below.
Naturopathe spécialisée dans l'accompagnement des personnes hypersensibles et Haut Potentiel, rédactrice web et maman, Nathalie est de nature intuitive, joyeuse et passionnée. Elle partage, à travers ses accompagnements et ses formations, une vision holistique de la santé et du bien-être pour une vie remplie de lumière, de joie et de vitalité.

Derniers articles parNathalie Gaillard (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire