Blog - A la une
5 bienfaits d’un remède ancestral - le CBD - Regenerescence

Le cannabidiol ou CBD est l’un des cannabinoïdes contenus dans le chanvre. Le chanvre ? Le cannabis donc ? Ah non, pas pour moi ! Je ne consomme pas de drogue.

Attention aux confusions ! Dès qu’on emploie le terme cannabis, (ou ses dérivés) on pense tout de suite à la marijuana et à la principale molécule active du cannabis recherchée pour ses effets récréatifs, le THC. Ce serait très réducteur de penser cela. Et la confusion est volontairement entretenue par l’industrie pharmaceutique pour camoufler les effets intéressants du CBD. L’utilisation de variétés de cannabis riches en CBD remonte à la médecine chinoise, il y a plus de 6 000 ans.

Le cannabis renferme une centaine de substances cannabinoïdes. Le CBD et le THC, 2 molécules de cette famille, n’agissent pas de la même manière. Elles sont antagonistes. Il existe différentes variétés de plantes de cannabis et ce ne sont pas les mêmes variétés qui sont utilisés pour leur richesse en CBD ou en THC.

Le CBD ne provoque pas d’accoutumance et présente de nombreux effets intéressants. Il possède des vertus relaxantes, anti-inflammatoires, antalgiques… Il est utilisé pour soulager les douleurs liées aux maladies chroniques, améliorer la qualité du sommeil, soulager l’angoisse, le stress ou encore l’anxiété. Fait intéressant : le lait maternel contient naturellement des substances cannabinoïdes.

Le système endocannabinoïde

Les scientifiques se sont penchés dessus il y a environ une trentaine d’années. Et tout cela n’a rien d’anecdotique. Au fil du temps, ils ont pu constater que ce système revêt une importance capitale dans le fonctionnement de notre organisme. Pour mieux comprendre les effets du CBD, nous devons d’abord ramener notre attention sur notre corps.

Nous possédons tous des récepteurs cannabinoïdes, situés dans notre cerveau, au niveau de notre système immunitaire et un peu partout dans notre corps : poumons, foie, intestins, utérus, testicules, etc.

Si ces récepteurs sont sollicités lors de la consommation de cannabis, notre corps n’a pas besoin de cette plante pour qu’ils soient actifs. En effet, notre organisme produit naturellement des molécules qui vont se fixer sur les récepteurs cannabinoïdes. Cela constitue le système endocannabinoïde.

A quoi il sert ?

Selon les découvertes scientifiques, le système endocannabinoïde serait à l’origine de l’homéostasie. Ce terme désigne le processus qui régule les activités de notre corps et permet le fonctionnement normal de l’organisme.

Ces endocannabinoïdes sont en quelque sorte les garants de la bonne entente entre le corps et l’esprit. Le système endocannabinoïde a donc pour fonction essentielle de réagir aux signaux de stress pour maintenir un équilibre. S’il fonctionne mal, des maladies peuvent apparaître. Selon des recherches récentes, une mauvaise hygiène de vie ou une alimentation déséquilibrée peuvent altérer cette harmonie. Maintenir le système endocannabinoïde dans un état de fonctionnement satisfaisant présente de nombreux bienfaits.

5 bonnes raisons d’utiliser le CBD

  1. 1 – Des effets relaxants

Le stress ne vous lâche pas. Les effets négatifs du stress chronique sont nombreux. Ils vont des troubles cardiovasculaires et d’une élévation de la tension artérielle, à un risque accru de diabète, de surpoids et d’ostéoporose, en passant par des douleurs, un sommeil perturbé ou encore de troubles hormonaux.

Grâce à ses effets relaxants, le CBD permet de diminuer l’angoisse, le stress et l’anxiété. C’est très positif en termes de confort de vie, mais également sur la santé en réduisant ensuite les conséquences néfastes du stress chronique.

  1. 2 – Des propriétés analgésiques

Vous souffrez de douleurs persistantes. Grâce à ses propriétés analgésiques, l’huile de CBD calme les douleurs affectant les articulations et les muscles par un effet direct sur les récepteurs de la douleur. Elle présente un autre bienfait complémentaire indirect grâce à son effet relaxant. Le stress et l’anxiété sont fréquents chez les personnes qui souffrent de douleurs chroniques. Il peut même se crée un véritable cercle vicieux avec, d’un côté, le stress qui exacerbe les douleurs et, de l’autre côté, les douleurs chroniques qui génèrent un état de stress.

  1. 3 – Soulager l’inflammation temporaire

L’inflammation est votre lot quotidien. L’huile de CBD soulage l’inflammation temporaire. Ses effets anti-inflammatoires sont même bien plus puissants que ses effets analgésiques grâce aux nombreux récepteurs CB2 présents au niveau du système immunitaire. En raison du lien étroit entre l’intestin et le système immunitaire, des effets positifs peuvent apparaître sur les inflammations intestinales.

Autre avantage de taille, ces effets sur l’inflammation ne s’accompagnent pas des effets secondaires classiques des médicaments anti-inflammatoires (stéroïdiens dérivés de la cortisone ou non stéroïdiens).

L’association de ces trois premières actions confère au CBD un potentiel très intéressant sur des troubles tels que l’arthrose et l’arthrite, la spondylarthrite ankylosante, la fibromyalgie ou encore le mal de dos. Dans certaines maladies comme la sclérose en plaque, des bénéfices peuvent aussi être observés avec une amélioration de la mobilité, de l’état mental et une atténuation de la fatigue.

  1. 4 – Mieux dormir et diminuer les insomnies

Vous dormez mal, surtout parce que vous êtes stressé ou que vos pensées se bousculent. L’huile de CBD permet de combattre l’insomnie en favorisant l’apaisement. Le sommeil n’est pas provoqué comme avec un somnifère. Il est favorisé par l’action au niveau de la sérotonine.

La sérotonine est un neurotransmetteur qui intervient dans la sensation de bien-être et qui est nécessaire à la fabrication de mélatonine, l’hormone su sommeil.

  1. 5 – Réduire les troubles digestifs

Vous êtes sujet aux désordres digestifs. Le système endocannabinoïde est très présent au niveau du système digestif. Les récepteurs CB2 jouent un rôle important dans la guérison et dans la protection intestinale lors d’une situation inflammatoire. Le CBD jouerait également un rôle important au niveau de la muqueuse intestinale en favorisant la restauration de l’épithélium intestinal et des jonctions serrées (permettant aux cellules de l’intestin de rester solidaire les unes avec les autres). En plus d’avoir des effets bénéfiques sur l’inflammation de l’intestin, il réduit les spasmes digestifs et la motilité excessive de l’intestin présente dans les diarrhées chroniques.

 

Dr Raphaël Perez regenerescence

Article rédigé et proposé par Dr Raphaël Perez

The following two tabs change content below.

Joannie

Joannie carbure au kombucha, au yoga et… aux câlins de ses chats! Curieuse de nature, elle tend vers un art de vivre plus éthique et sain. Amoureuse du vivant et militante en faveur du bien-être animal, elle a adopté un mode de vie végane il y a quelque temps. Rédactrice et stratège Web, elle a l’œil pour dénicher les plus récentes tendances et vous les présenter.

Derniers articles parJoannie (voir tous)

0 réponses

Répondre

Vous désirez rejoindre la conversation?
Nous vous invitons à y contribuer!

Laisser un commentaire